Stockage et séchage du bois

5 règles de stockage

  1. Ne pas couvrir en entier : si l’air est bloqué l’humidité ne s’évapore plus.
  2. Ne pas stocker dans un endroit fermé. Il faut au moins un mur ouvert pour que l’air circule. De plus, les endroits clos tels que les sous-sols sont souvent humides.
  3. Ne pas stocker sur l’herbe ni la terre, car le bois va absorber l’humidité. 
  4. Surélevez le stock idéalement, afin que l’air circule en-dessous
  5. Plus il y’a d’air et de vent plus le bois sèche rapidement

Ces règles ne s’appliquent pas pour du bois sec. Par exemple, vous pouvez stocker le bois sec dans un endroit mal aéré, cela importe peu car vous n’avez plus besoin de sécher le bois davantage.

Faut-il empiler le bois ?

C’est pratique et esthétique, mais cela n’accélère pas le séchage. Le bois peut être stocké en vrac tant que l’endroit est adapté et qu’il est aéré.

Nous rangeons les bûches dans nos produits pour la simple raison que cela optimise notre logistique et garantit la quantité livrée.

Faut-il couvrir le bois ?

Ce n’est pas obligatoire mais c’est mieux.

Couvrez au moins quelques jours avant utilisation afin que l’humidité de surface soit partie. Couvrir le bois accélère le séchage mais peut aussi être mauvais. Si vous couvrez en entier et que vous bloquez l’air, l’humidité s’évapore mal et le bois peut pourrir.

L’humidité de surface causée par la pluie s’évapore rapidement si le bois est bien stocké.

Palette bâchée sur le dessus. Le bois peut sécher car l'air circule. La bâche ne couvre pas les côtés.

Ne pas utiliser des bâches complètes comme ci-dessous, sauf si le bois est déjà sec :

petites palettes de bois de chauffage
Nous utilisons ces bâches complètes uniquement sur le bois déjà sec pour les clients qui l'exigent (ex : GSB)

L'humidité externe et interne

L’humidité externe ou « humidité de surface » est une couche d’humidité superficielle sur la partie extérieure du bois, causée par la pluie.
Elle met seulement quelques jours à s’évaporer. 
 
L’humidité interne ou « humidité à coeur » est l’humidité accumulée au cours de la croissance de l’arbre jusqu’à son abattage.
Elle est située dans les cellules du bois et met plusieurs mois à s’évaporer. 

Le temps de séchage

Cela dépend de l’âge des grumes. Si l’arbre a été abattu il y’a 2 ans, les bûches produites ont une humidité inférieure à 35% dès la sortie de la machine.
 
Pour passer de 35% à 20%, il faut 3 à 6 mois si le bois est bien stocké. 
 
Le temps de séchage peut changer selon :
 
  • Le type de bois : les bois durs sont plus longs à sécher
  • Le chêne est l’essence qui sèche le moins vite : 1 à 3 mois de plus
  • Les conditions de stockage : plus il y’a de vent mieux le bois sèche
  • La longueur et le diamètre des bûches.
 
Attention, les rondins sèchent 2 à 3 fois moins vite que les bûches.
Le cœur est protégé par l’écorce qui empêche l’humidité de partir. Il y’a aussi plus de surface, or le bois sèche à mesure de 2 à 3 cm par an de chaque côté, environ. Le bois fin sèche donc plus rapidement, surtout s’il est fendu.